Câbles et connectiques pour réseaux informatiques

Câbles et connectiques

Si auparavant, la seule alternative possible en réseautage informatique était le câble réseau coaxial ou BNC, aujourd’hui, on retrouve déjà plus d’une sorte de câbles et connectiques pour réseaux informatiques. Le réseau coaxial était peut-être performant, mais associait tous les ordinateurs sur un seul maillon de la chaîne. Et si une chaîne lâchait, tout le réseau tombait alors en panne. Actuellement, les informaticiens préfèrent plutôt utiliser des câbles UTP et des câbles RJ45 : cable rj45 cat 6, cable rj45 cat 7, cable categorie 6a.

La paire torsadée

Pour relier plusieurs ordinateurs entre eux au sein d’un réseau local, vous pouvez soit le faire par câble, soit par ondes électromagnétiques. L’utilisation des ondes électromagnétiques se matérialise par le signal Wi-Fi ou Wirelless Fidelity. En ce qui concerne les câbles, vous devrez prendre plusieurs points en considération comme la distance entre les stations ou équipements informatiques, la possibilité d’une liaison bidirectionnelle ou encore le débit d’informations. La paire torsadée est une alternative au câble réseau.

Il faut distinguer deux types de paires torsadées : la paire torsadée non blindée ou UTP et la paire torsadée blindée ou STP. Cette dernière offre une bien meilleure transmission de réseau en se formant essentiellement de deux fils accompagnés d’une masse. Sa conception répond à un niveau d’insensibilité élevé par rapport aux perturbations extérieures nuisant aux bonnes transmissions des informations. Ce genre de câble réseau présente généralement un débit entre 10 et 100 Mbits/s pour une distance de 100 m et 10 Kbits/s sur 5 km.

Généralement, il existe 5 types de paires torsadées, dont les catégories 1 & 2, la catégorie 3, la catégorie 4 et la catégorie 5. Les vitesses respectives que vous pouvez percevoir à l’issue de l’utilisation de ces différents types de paires torsadées sont : 4 Mbits/s, 16 Mbits/S, 20 Mbits/s, 100 Mbits/s. Pour UTP, il est recommandé l’utilisation d’une prise RJ-45 avec 8 broches similaires à 4 paires. Cette prise possède une certaine ressemblance avec la RJ-11 qui est une prise téléphonique. Pour le STP, on recommande plutôt un câble déjà muni de son connecteur. En général, optez pour le câble réseau à paire torsadée pour les réseaux Ethernet et Token Ring. Le site de www.tesca-groupe.com donne plus d’informations à ce sujet.

Les câbles RJ45 dans le réseautage informatique

Quand vous entendez câble RJ45 en réseautage informatique, réfèrez-vous plutôt au câble électrique qui permet la transmission des données numériques. Egalement appelé câble informatique ou câble Ethernet. Il faut toutefois ne pas mélanger le câble RJ45 avec le cordon RJ45 qui est muni de connecteurs sur chaque extrémité.

Les câbles Ethernet présentent des différentes indications concernant les débits de transmission et fréquences des données transmises. Les types de câbles couramment utilisés sont de catégorie 5e, 6, 6 a, et 7. Il est alors possible de

citer le cable catégorie 6a, le cable RJ45 cat 7 et le cable RJ45 cat 6. En parallèle, on peut aussi nommer les types de câbles réseau RJ45 avec un grade. Il s’agit des grades 3 et 3 S qui correspondent respectivement aux câbles de catégorie 6 et 6 a.

Avec l’évolution des codes dans le réseautage informatique, deux nouveaux grades furent conçus, les grades 2TV et 3TV. Ces grades s’associent étroitement aux câbles RJ45 de Grade 3S. La seule différence se situe au niveau de la vitesse de transmission qui est de 10 Gbit/s pour le grade 3 TV et 1 Gbit/s pour le grade 2TV. Et pour bien protéger les câbles Ethernet, RJ45 cat 7 ou autre, il est essentiel de réaliser un blindage contre les émissions électromagnétiques. Ce blindage se définit en 4 lettres : U, F, S et TP. La notation U répond aux câbles sans blindage, la notation F aux câbles blindé avec un feuillard aluminium, la notation S aux câbles à blindage par tresse en aluminium et la notation TP aux câbles blindés en se servant des paires torsadées.

Le câble coaxial

Le câble coaxial existe sous deux variantes : le câble OHM 50 et le câble OHM 75. Le premier type de câble réseau assure la transmission de tous les signaux numériques sous forme de bande de base. Le second type de câble s’utilise plutôt pour les signaux TV ou signaux en large bande. Par contre, si l’on se réfère au diamètre des câbles, on distingue le câble épais (Ø= 9 mm) et le câble fin (Ø= 3 mm).

Le câble coaxial permet de faire des liaisons informatiques point à point ou à multipoint. La première liaison connecte un point d’émission unique à un point de réception unique. Le débit varie entre 100 Mbits/s et 1000 Mbits/s. La liaison à multipoint par contre connecte un point d’émission unique à plusieurs points de réception. Dans ce cas, vous pouvez  espérer une vitesse de transmission à la hauteur des 100 Mbits/s.

La dernière station dans un réseautage avec câble coaxial est généralement munie d’une boucle ou terminateur qui permet d’éviter les soucis de réflexion de signal électrique. Pour augmenter la longueur du câble, il est souvent utilisé un câble type I et pour multiplier le signal qui circule dans le câble, servez vous plutôt de raccord type T.

La fibre optique

En réseautage informatique, à part le cable RJ45 cat 6, cable RJ45 cat 7 et cable categorie 6a, on distingue également un autre type de câble, il s’agit de la fibre optique. Ce câble particulier transforme les informations en faisceau lumineux qu’on appelle « mode ». Par rapport aux câbles réseau classiques, la fibre optique présente l’avantage d’une meilleure légèreté, d’un taux d’erreur réduit et d’une largeur de bande importante supérieure à 500 MHz.

La fibre optique est capable de transporter des informations de grandes quantités et s’utilise surtout dans les réseaux à très haut débit.