Comment effectuer une estimation immobilière

estimation immobilière

Un logement est un besoin incontournable de chaque individu ; et c’est la raison pour laquelle, le marché de l’immobilier reste toujours en mouvement. Bien sûr, c’est un secteur où, le prix fixe n’a pas sa place ; et où d’innombrables facteurs entrent en jeu pour évaluer la valeur d’un bien précis. Mais qu’on soit un propriétaire qui décide de vendre, ou un acheteur qui souhaite acquérir, l’estimation dudit bien est une phase à ne surtout pas négliger. En la prenant à la légère, il se pourrait que le vendeur écoule sa maison ou son appartement à un prix relativement bas, pouvant causer sa perte ; ou bien que l’acquéreur soit lésé lors de la transaction. Alors, comment effectuer une estimation immobilière, comme il se doit ?

L’importance de l’ancienneté du bien et du prix d’achat

Si vous vous demandiez comment faire une estimation immobilière, sachez que de nombreux points doivent être pris en compte, tels que l’ancienneté de l’immobilier. Comme toute autre chose, les produits nouveaux valent toujours plus que les anciens. Ce principe est tout aussi valable en matière de concurrence immobilière. Cependant, avec un meilleur entretien et une action d’innovation remarquable, il se pourrait que votre maison puisse parfaitement s’allier à côté des modèles récents. Mais ce n’est pas suffisant pour réaliser une évaluation immobilière exacte. Le prix auquel, vous l’aviez acquis à l’époque entre également en jeu. Comment cela ? Il faut savoir que le cours ne stagne jamais en immobilier. Alors, travaux d’amélioration ou non, il est essentiel de s’adapter à l’évolution du prix depuis l’année d’acquisition du bien en question.

Le concours à une expertise et la considération du prix par m²

Quand on procède à une estimation immobilière, il est toujours conseillé de ne pas l’effectuer soi-même ; car il y a de hauts risques de se tromper. Il vaut plutôt mieux faire appel à un service d’expert dans le domaine, comme La Résidence par exemple. Collaborer avec une agence immobilière est déjà une bonne alternative ; mais concourir à une expertise est plus idéal. De cette manière, tous les recoins du bâtiment sont visualisés et pris en considération par l’expert. De même, les éventuels vices apparentes et malfaçons sont aussi notifiées ; ce qui peut d’ailleurs influencer la valeur du bien. Et bien sûr, la mesure de l’espace habitable sera à vérifier, afin d’avoir une première évaluation de coût par m².

L’état du marché

Que ce soit pour acheter ou pour vendre, il est toujours avantageux de faire une étude du marché. Celui-ci est-il en plein épanouissement ou nage en pleine pénurie ? Une telle analyse joue un grand rôle dans l’estimation de la valeur d’un bien immobilier. Vendre durant une période où, les offres ne manquent pas, pourrait bien abaisser le prix d’un bien. Il faudrait disposer d’un caractère spécifique et de rareté pour pouvoir imposer un prix de vente assez convenable, tel que mentionné sur LaResidence.fr. Mais encore, il est impératif de déterminer les besoins actuels des consommateurs avant de proposer son bien sur le marché. Correspond-t-il aux attentes architecturales du moment ? Répond-t-il aux finalités éprouvées par les acquéreurs ? Tout ceci, afin de ne pas sous-estimer ni surestimer l’immobilier.