De quelle manière peut-on choisir le sexe de son enfant ?

De quelle manière peut-on choisir le sexe de son enfant

Avoir un enfant est une étape importante pour une femme. Non seulement, elle donne naissance à un petit être, mais elle devient également « une maman ». Pour certaines, le sexe du bébé importe peu, du moment qu’il est en bonne santé. Pour d’autres, c’est une tout autre histoire. Savez-vous qu’il est désormais possible de choisir le sexe de son bebe ? Afin d’en savoir plus, lisez donc ces quelques lignes.

Choisir le sexe de son enfant en modifiant son alimentation

Désirer un enfant est un sentiment tout à fait humain et compréhensible. Toutes les petites filles, rêvent de devenir un jour une mère. Et quand ce moment arrive finalement, elles planifient tout dans les moindres détails. Y compris le sexe de l’enfant. Mais est-ce vraiment faisable ? Existe-t-il des méthodes spécifiques pour avoir une fille ou pour avoir un garçon ? En fait, selon les études, l’alimentation joue un rôle important dans la procréation. Ainsi, pour choisir le sexe de son enfant, il faut adapter un régime spécifique. Afin d’avoir une fille par exemple, privilégiez la nourriture riche en calcium et pauvres en potassium. Plus précisément, consommez des produits laitiers misez sur les salades vertes, les concombres et les oléagineux non-salés. Buvez au minimum, 75 cl de lait par jours, mais n’abusez pas du fromage. Les aliments trop salés et industriels comme les chips, les plats surgelés ou les gâteaux sont à éviter. À l’inverse, si vous souhaitez avoir un petit bonhomme, favorisez les aliments renfermant du sodium, du potassium et pauvres en magnésium. Ceci dit, mangez de la viande, des poissons fumés ainsi que des aliments en conserve. En revanche, les produits à base de lait et les légumes verts sont à prohiber. Toutefois, lorsque vous débutez ce genre de régime, assurez-vous de ne pas souffrir d’hypertension ou de maladie cardiaque. Bref, le mieux, c’est encore de demander l’avis d’un médecin qualifié.

Choisir le sexe de son enfant en planifiant ses rapports  

Idéalement, il est recommandé d’avoir des rapports sexuels au moment où l’ovaire libère l’œuf. Comment savoir que c’est l’instant T ? Il y a plusieurs manières de connaître son jour de fécondation. L’une de ces techniques consiste à utiliser des applis ou des calendriers d’ovulation. Grâce à ces procédés, on peut programmer les rapports et ainsi, choisir le sexe de son enfant. Certains scientifiques affirment que les chromosomes X (fille) sont plus endurants que les chromosomes Y (garçon). En partant de ce principe, on peut conclure que la position sexuelle influe sur le sexe du bébé. En somme, pour avoir une fille, l’idéal serait que la femme se place au-dessus de l’homme. En faisant cela, elles contribuent à l’avancée des spermatozoïdes de chromosomes X. À l’opposé, pour un garçon, facilitez la profondeur de pénétration. Ainsi, les spermatozoïdes de chromosome Y auront moins de distance à faire. Seulement, peu importe la pression, essayez tout de même d’en tirer plaisir.

 Pourquoi ne pas essayer les méthodes de grands-mères ?

Bien que cela semble saugrenue, voire impossible, certains parents pensent que les astuces de grands-mères marchent. Parmi elles, il y a par exemple, l’utilisation des feuilles d’orties afin de concevoir un garçon. Pour ce faire, il suffit de mettre deux ou trois feuilles sous le matelas avant le rapport. Pour avoir une fille, selon une vieille croyance, il faut multiplier les rapports entre la pleine lune et la nouvelle. Bien que cela ne soit pas vérifiable scientifiquement, beaucoup y croient encore et suivent ces pratiques à la lettre.