Le calorifugeage ou l’isolation des tuyaux à 0€

calorifugeage isolation des tuyaux

L’isolation des tuyaux d’eau chaude – ou calorifugeage – est une méthode efficace pour limiter sa consommation énergétique. Simple à mettre en place, le calorifugeage est peu coûteux et peut même, dans de nombreux cas, être réalisé gratuitement par un professionnel.

Quel intérêt à isoler ses tuyaux d’eau chaude ?

Le calorifugeage est généralement recommandé dans les immeubles, lorsque l’eau chaude parcourt de longues distances, de l’ordre de plusieurs dizaines de mètres, entre la chaudière et son point de sortie, comme le robinet d’une douche, d’une cuisine ou un chauffage. Durant ce trajet, l’eau peut perdre beaucoup de sa chaleur si les tuyaux sont mal isolés, à plus forte raison si ces derniers traversent des zones qui ne sont pas chauffées, comme un garage ou un sous-sol. Finalement, ce sont près de 10 degrés qui peuvent être ainsi perdus. L’utilisateur a donc du mal à obtenir de l’eau suffisamment chaude et doit pour cela consommer plus d’énergie. La surconsommation, quant à elle, alourdira inévitablement les factures énergétiquesvoir ce site pour plus d’informations. Pourtant, le calorifugeage est une opération simple qui peut facilement résoudre ce problème. Au sein d’un immeuble, les résidents peuvent s’adresser au syndic de copropriété pour que celui-ci contacte un professionnel. Sous certaines conditions, les travaux de rénovation énergétique peuvent être gratuits et permettre une diminution de 10 à 20 % des dépenses en chauffage chaque année.

Comment fonctionne le calorifugeage ?

Le calorifugeage est une opération simple, qui consiste à placer une gaine isolante le long des tuyaux d’eau chaude. Cette gaine, le plus souvent faite de laine de verre, de polystyrène, de liège ou de mousse phénolique, permet de limiter les déperditions de chaleur et aide l’eau à conserver sa température tout au long de son trajet. Un professionnel du calorifugeage peut aussi isoler, si cela est nécessaire, un réservoir ou une citerne d’eau et veillera tout particulièrement à gainer les ponts thermiques, tels que les vannes, les angles et les coudes, des zones moins accessibles mais pourtant très sujettes aux fuites de chaleur. Outre les déperditions énergétiques, une gaine isolante protège les tuyaux des effets néfastes du froid. Il évite la formation excessive d’humidité et de condensation et empêche donc, à terme, les moisissures. En hiver, c’est aussi le gel, particulièrement dangereux pour la tuyauterie, qui est évité par une bonne isolation thermique.

Obtenir un calorifugeage gratuit

Comme de nombreux travaux de rénovation thermique, comme l’isolation des combles, le calorifugeage peut faire l’objet de subventions le finançant parfois à 100 %. En effet, dans le cadre de la loi de Transition Energétique pour une Croissance Verte, de nombreuses aides sont distribuées par l’Etat pour les travaux d’isolation des particuliers. La France souhaite, d’ici à 2020, réduire de 20 % ses besoins énergétiques et sa production de gaz à effet de serre et incite pour cela les particuliers, via les fournisseurs d’énergie et la prime énergie, à isoler au mieux leur habitation. La calorifugeage, en limitant les déperditions de chaleur, réduit l’activité de la chaudière et les besoins énergétiques des ménages en électricité, en gaz ou en fioul, trois sources d’énergies qui produisent des gaz à effet de serre lors de leur production ou de leur consommation. Ainsi, la majorité des immeubles vieux d’au moins deux ans et disposant d’une chaudière commune sont éligibles à un calorifugeage gratuit, pour peu que le syndic de copropriété en fasse la demande. Il est alors possible à l’ensemble de ses résidents de profiter d’une eau plus chaude et de réaliser d’importantes économies d’énergies sans avoir à avancer d’argent.