Cuisine italienne : un voyage sur l’île de Sardaigne

italienne

Appelée aussi « ile des gourmands », la Sardaigne vous propose deux grands types de ses plats cuisinés : la cuisine di mare faite surtout de fruits de mer et la cuisine di terra présentée avec les produits de la terre dont les légumes, les viandes, les gibiers, les fruits… En Sardaigne, tout vous est servi en quantité appréciable. Et  attendez-vous à déguster des recettes typiquement sardes. Le moment du repas y est un moment privilégié où toute la famille se retrouve, La cuisine sarde est basée surtout sur la viande, le fromage, et les vins. Tout le monde se retrouve autour d’une table sur laquelle sont servis des mets qui, rien qu’à l’odeur, vous mettent l’eau à la bouche. Dans la gastronomie de la Sardaigne, les pâtes ont une place de choix. Elles s’accommodent à votre guise et sont savoureuses

Le menu d’un repas en Sardaigne

Si vous voyagez à travers la mer méditerranée, ne ratez pas la Sardaigne. Dans cette ile italienne, l’heure du repas est un moment sacré. Chaque repas est complet. Il y a d’abord l’apéritif, instant de convivialité partagé, puis tout le monde s’installe. Commence alors le vrai repas avec une entrée, puis un avant-goût avec un plat de pâtes, un autre plat de viandes et aussi du poisson. Le plat de résistance arrive ensuite Et tout se termine par le dessert pris parfois avec un café et un digestif. Au restaurant, des spécialités vous permettront de savourer ces délices italiens, notamment ceux de la Sardaigne : services de restauration à la hauteur

La cuisine di mare ou les plats de la mer 

De par son insularité, il est inconcevable que les plats traditionnels de la Sardaigne n’aient aucun rapport avec la mer. Les pays voisins ont leurs apports à cette cuisine sarde. Tout au long des littoraux de la Sardaigne, les plats à préparer ayant comme base les crustacés et les poissons sont considérables. Et dans les villes où les restaurants abondent, les recettes dans lesquelles les différentes sortes de poissons sont préparés, allèchent les touristes. Ils ne manquent pas de savourer les mets à base de produits de la mer. Pour ne citer que les poutargues, la laitance de thon rouge et les anguilles, d’autres repas au poisson vous seront servis dans les restaurants.

La cuisine di terra ou les plats de la terre

 Les préparations culinaires à base de produits du terroir ne sont pas en reste. La Sardaigne, terre de chasse et d’élevage, vit aussi d’agriculture et les ingrédients utilisés dans les cuisines sont tous des produits locaux, des viandes aux légumes. Le pain, les soupes, les légumes, les viandes, les pâtes, les fromages tout est utilisé pour titiller vos papilles. Mais bien accommodé à la sarde. Le pain est consommé quotidiennement. Deux types constituent les spécialités des Sardes : le pain présenté comme une fine feuille croquante ou celui qui est présenté en grosse miche paysanne. Puis viennent les soupes. Préparées à la façon campagnarde, elles sont roboratives et revigorantes. Plusieurs sortes de soupes illustrent la cuisine sarde et elles sont toutes assez simples à préparer.  Parmi les légumes, l’artichaut tient une place particulière.  Généralement, les légumes se retrouvent dans de nombreuses garnitures et s’utilisent souvent dans les assaisonnements pour accompagner les préparations. Dans la cuisine dite di terra, la viande occupe une place prépondérante. Elles ne sont plus pour les grandes fêtes à la grande joie des bergers et des pâtres qui ne mangeaient que du pain et du fromage. Le gibier aussi est synonyme de fiesta car les viandes provenant de la chasse sont retrouvées dans plusieurs menus.

 Autres spécialités culinaires de la Sardaigne

Autres que ces plats traditionnellement présentés, il y a le fromage. Il tient autant que le pain, une grande place dans la cuisine sarde. Le fromage de brebis est le plus apprécié et le plus fabriqué. Et pour parler des desserts, la pâtisserie tient une place importante. Les Sardes ne prennent que des ingrédients de base issus du terroir. À l’occasion des fêtes ou d’autres festivités, les desserts varient en fonction des régions. Lors d’un mariage, par exemple, pour émettre les vœux de bonheur, prospérité, abondance et descendance aux nouveaux époux, le gâteau de noces est décoré de dentelles et de dragées argentées ayant une forme de cœur ou de colombes et même de grappes de raisins ou de berceau. Et pour presque tous les menus, les beignets de pâte feuilletée nappés de miel et farcis au fromage, appelés les seadas, couronnent les menus.  Véritables spécialités de la Sardaigne, ils rappellent bien l’ile méditerranéenne. Que dire à propos de l’eau ? Bien que potable, elle n’est jamais servie lors de repas singulier ni dans les restaurants. Si vous voulez de l’eau, précisez bien avec le mot « natural », et il vous sera servi de l’eau minérale. Et le café, en Sardaigne se boit au comptoir d’un « café » sinon il vous reviendra cher. Pour bien terminer votre repas italien à la base, vous pouvez boire un « caffè corretto », un café arrosé d’une petite liqueur, soit un digestif.