Découvrir le métier d’opérateur de production en salle blanche

Après leur parcours académique, les étudiants espèrent tous s’épanouir dans leur carrière professionnelle. Chaque métier est soumis à de tâches particulières et l’opérateur de production en salle blanche en est l’exemple-type. Effectivement, il s’agit d’un métier prometteur dont les diplômés pourront postuler après leurs études. Dans ce contexte, les questions qui se posent souvent sont : qu’entend-on par salle blanche ? Que fait l’opérateur de production en salle blanche ? Quelles seraient les missions et aptitudes requises pour prospérer dans le domaine ?

En quoi consiste le métier d’opérateur de production en salle blanche ?

L’opérateur de production est un agent qui opère dans un endroit démuni de microbes et de micro-organismes. Ce milieu hors du commun est dénommé salle blanche. Les tâches qui lui sont conférées peuvent passer des plus simples aux plus complexes. Acteur principal dans la salle blanche, l’agent de production utilise des équipements modernes tels que des semi-conducteurs.

Au sein de la salle blanche, trois éléments incontournables sont à prendre en compte à savoir la température, l’humidité et la pression. Ceci dit, les accessoires vestimentaires dépendront des tâches à réaliser. Il peut s’agir par exemple de combinaisons, de bottes et de masques. Les vêtements de protection jouent un rôle très important dans l’accomplissement des tâches car l’agent de production doit apporter une propreté irréprochable en non contaminer ou polluer ledit endroit. De nombreux sites tels que www.norme-haccp.com mettent en évidence les normes à respecter en ce qui concerne le métier d’opérateur en salle blanche.

A propos des tâches proprement dites, l’agent de production en salle blanche rassemble et nettoie les équipements présents. Il est également responsable du paramétrage des éléments constituants par l’intermédiaire d’un microscope. D’autre part, il s’occupe du contrôle des matières premières et des produits finis ainsi que du conditionnement des produits. Après une expérience probante, un opérateur de production en salle blanche aura les compétences nécessaires pour devenir technicien de production. A ce moment, le salaire qui lui sera octroyé dépendra de ses aptitudes.

Qu’entend-on par salle blanche ?

On ne peut dissocier opérateur de production et salle blanche. Il est donc primordial de définir cet espace spécialisé. Il s’agit d’un lieu spécifique où l’on assiste à la régulation de l’atmosphère. Aussi, une salle blanche correspond à un lieu de travail où la prolifération des particules dans l’air est sous contrôle pour suivre les mesures sanitaires appropriées. Par exemple, tout équipement informatique se doit d’être parfaitement protégé contre la pollution et la poussière. En effet, les matériels risquent de se détériorer si l’espace s’expose malencontreusement à la propagation des particules.

Selon la norme ISO14644-1, une salle ISO 8 ne tolère plus de 29.300 particules de 5 µm/m³. Pour vous donner une idée, un individu qui ne bouge pas diffuse environ 100 000 particules non visibles à l’œil nu, plus précisément inférieures à 50 µm. C’est la raison pour laquelle l’agent de production ne peut se passer des combinaisons et autres masques. Aussi, le choix des matériaux destinés au plafond, au plancher et aux cloisons doit être bien étudié, tout comme la sélection du filtre contrôlant les flux d’air.

Les aptitudes et compétences requises dans le domaine

Avant de détailler les compétences nécessaires, il convient d’évoquer les formations à parcourir pour arriver au poste d’opérateur de production en salle blanche. En premier lieu, les candidats ne peuvent passer outre le baccalauréat. A cet effet, il est préférable de s’orienter vers une de ces filières : chimie, industrie des procédés, technologique (électronique ou électrotechnique). A part cela, les notions en hygiène, en qualité et en sécurité représentent aussi un must pour réussir dans le domaine.

Au sujet des compétences et aptitudes, la rigueur fait partie des qualités principales vu que l’agent peut travailler sous contrainte. Puis, étant donné que le salarié opère dans un espace sanitaire, il doit faire preuve de minutie et de vigilance. En effet, l’opérateur de production sera parfois conduit à injecter des doses extrêmement précises. Ensuite, le métier exige des conditions mentales et physique irréprochables. Enfin, l’agent doit aussi se montrer habile et adroit que ce soit dans le respect des règles ou dans l’accomplissement des tâches.

Les missions principales d’un opérateur de production en salle blanche

L’opérateur de production en salle blanche constitue une profession à part entière. Ses missions s’avèrent aussi nombreuses qu’importantes. En premier lieu, il effectue tout travail d’intégration et d’assemblage des équipements. En outre, il contrôle minutieusement la pression de l’air, la température ainsi que le niveau d’humidité de l’endroit de travail. Ensuite, l’agent de production procède au nettoyage, à l’assemblage et au réglage des différents constituants à l’aide d’un microscope. Puis, à travers un système automatisé mis en place, le travailleur veille au contrôle des constituants spécifiques invisibles à l’œil nu. Pour finir, les compétences en informatique doivent être mises en valeur, car l’opérateur de production en salle blanche se doit de maîtriser tous les équipements informatiques.

Publié le
Catégorisé comme Divers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *