L’évolution de la musique rock

musique rock

Le rock est un genre musical apparu aux États-Unis dans les années 50. Il n’est autre que le dérivé du rock’n’roll, et devient une culture tendance dans les années 60. Le rock s’est ensuite élargi et dispose une multitude de sous-genres.

Une petite anecdote de la racine du rock

Le rhythm’n’blues est une mixture de blues et du jazz, parfois avec un soupçon de country. Ce genre musical des années 40 est la principale racine du rock contemporain. Une musique commerciale, rythmique et joyeuse des communautés afro-américaines des années 40. Les pionniers de l’industrie de disque lui attribuent une grande évolution pour conquérir un grand nombre de public blanc. C’est donc pour une raison à la fois économique et culturelle que ce genre racine progresse peu à peu vers le rock’n’roll. Dès le début des années 50, la première vague de chanteur rock transforme une nouvelle fois le genre qui s’avère plus attirant et plus populaire depuis cette décennie. Il a connu un grand succès et se ramifie encore plus jusqu’à nos jours. rockandrollrevue.fr, le site français de la musique rock relate une histoire passionnante avec les groupes pionniers de cette évolution.

De l’Amérique à l’Europe

Même si c’est aux États-Unis que le rock est né, il est très répandu aux quatre coins du globe pendant les années 1960, notamment en Europe. Étant connu comme style musical à la mode, le rock est aussi devenu une mode de vie pour plus grand nombre d’amateurs. Le rock tel qu’on le connaît aujourd’hui est le fruit du travail des groupe rock anglais. Ces derniers occupent désormais une grande place dans le milieu de la culture rock. C’est probablement le cas des groupes et/ou chanteurs rock britannique qui surgit en Amérique comme en Europe sur le marché de production musicale. Ces nouvelles stars se retrouvent au summum de la célébrité côte à côte avec ses homologues américains. On a constaté ledit « British Invasion », un phénomène déclenché par ces grandes réussites. Ce fait évoque une contre-culture encore plus intense que celle connue par les Américains.

La variété du rock jusqu’à nos jours

D’un autre point de vue, le rock – rock garage par exemple – tire aussi son succès du style « folk » avec une guitare amplifiée. Associée à certains effets sonores puis de divers instruments et enfin un code vestimentaire très particulier, le rock progressif voit, le jour, suivi d’autres sous genre. Un groupe rock contemporain sort parfois des singles de différent sous-genre dans ces albums. Mais ne sort jamais de la musique puissante et criarde en général, rythmique que le rock. Depuis les années 2000, le rock n’a cessé de renaître encore et encore, il continue toujours de s’allier avec d’autres styles comme le « rap », la pop ou encore l’électro. C’est pour ça que le rock contemporain est constitué de différents sous-genre, souvent mélangé entre eux ou à d’autres genres musicaux. Certains chanteur rock contemporain, comme Bob Dylan revient à la source et crée une fusion du rock avec le jazz ou le blues.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *