Quels sont les différents types de champagne ?

champagne

Le champagne est obtenu à partir de l’assemblage de 3 cépages, dont le chardonnay, le pinot noir et le pinot meunier. Son goût ainsi que son caractère dépendent de la qualité des fruits et des techniques de fabrication, qui comprennent 9 étapes. Ces procédures donnent naissance à différents types de cuvées.

Les principales catégories de champagne

Ce breuvage fait partie de la famille des vins effervescents. Il s’agit d’une boisson d’exception qui est généralement consommée lors d’un évènement inédit. Comparé aux autres cuvées basiques, il est de qualité supérieure. Celui-ci résulte du savoir-faire du chef de cave ainsi que de la spécificité des cépages. À l’instar des grandes maisons, la maison de champagne Laurent Perrier présente 4 catégories de cette boisson.

Le premier type de cuvée, un liquide brut, est composé du mélange de 3 cépages. Son goût varie en fonction de la marque de production, car chacune possède des techniques de fabrication différentes. Cette cuvée est élaborée à partir de la récolte de l’année, le chef de cave y ajoute le vin de réserve pour avoir un goût léger. Cette boisson alcoolisée convient surtout pour l’apéritif.

La seconde catégorie est le champagne rosé qui peut être conçu de deux manières différentes. D’une part, la couleur rosée peut être obtenue après la phase de pressurisation des peaux de raisins noirs. D’autre part, cette cuvée peut être issue de l’assemblage des vins rouge et blanc. Ce mélange présente un breuvage rosé qui est doté d’une dominance de Chardonnay ou de Pinot noir et de Pinot meunier.

La troisième catégorie comprend la cuvée nommée « blanc de blancs » qui est uniquement obtenue à partir du cépage Chardonnay. Contrairement à la légèreté de ce produit de la vigne, le quatrième type de breuvage est puissant en goût, il est élaboré avec le Pinot noir et le pinot meunier. Il s’agit de la cuvée appelée « blanc de noirs ». Elle est rarement proposée par les grandes marques.

Le dosage, un critère qui permet de distinguer d’autres variétés de champagne

Parmi les phases de fabrication de ce breuvage, le dosage constitue une étape cruciale. Il permet de définir la variété de la cuvée. Entre autres, après un repos de 18 mois en cave, la boisson est dégorgée. Cette étape consiste à retirer le dépôt qui s’est accumulé au fond de la bouteille. Cependant, une partie du liquide est jetée. Le volume perdu est remplacé par un mélange de sucre et de vin issu de l’ancienne vendange, d’où le dosage. Rendez-vous sur champmarket.com pour plus de détails.

La cuvée qui est nommée « zéro dosage », « non dosé » ou « brut nature » est appréciée par les connaisseurs. Comme son nom l’indique, aucun sucre n’est ajouté à sa composition. Le vin effervescent « extra brut » présente une teneur en sucre comprise entre 0 et 6 grammes par litre.

Les cuvées dites « secs » et « extra secs » proposent une teneur en sucre comprise entre 12 et 32 grammes par litre. Elles sont idéales pour toutes les occasions, particulièrement pour un apéritif ou un dessert fruité en fin de repas.

Doté d’un dosage de 24 grammes de sucre par litre, l’assemblage des cépages qui est classé « demi-sec » peut être dégusté avec un dessert mielleux. Parmi ces cuvées, le breuvage dit « doux » est celui qui est le plus sucré. Il possède une teneur élevée en sucre, soit 50 grammes par litre.

L’âge, un critère important pour choisir 

Outre la classification des champagne, c’est-à-dire selon leur composition et leur dosage, ces derniers peuvent être catégorisés en fonction de leur valeur. Pour apprécier leur saveur, contactez un traiteur pour les grandes occasions. L’association des mets délicats à ces cuvées n’a aucun secret pour ce professionnel.

Les assemblages de cépage dit de « prestige » sont considérés comme des breuvages luxueux. Ils sont disponibles en éditions limitées et sont issus des meilleures vignes. Ils bénéficient également de soins supplémentaires et sont mis en cave plus longtemps que les autres bouteilles. Ils sont débouchés durant les grands évènements et les occasions rares.

Les cuvées millésimées sont composées de raisins qui sont récoltés durant la même période. Elles mettent l’accent sur cette année de vendange inédite qui est caractéristique de leur fabrication. Celles qui sont produites auront un goût unique, car elles bénéficient d’une condition de maturation plus longue, soit un minimum de 5 ans avant leur commercialisation.

Les champagnes non millésimés ou sans année représentent les cuvées qui sont vendues directement dès leurs mises en bouteille. Ils permettent d’apprécier le savoir-faire des champenois, car ce breuvage regroupe les techniques de fabrication de la maison de production. Entre autres, les amateurs peuvent juger la qualité des autres vins effervescents commercialisés par le même label à partir de cette cuvée sans année.