Récupérer des données sur un disque dur

un disque dur

Le disque dur d’un ordinateur, qu’il soit externe ou interne, est l’un des périphériques les plus fragiles qui le composent. En effet, un simple choque physique ou ne serait-ce qu’une fausse manipulation puissent causer la perte partielle ou complète des données qui s’y trouvent. Certes, c’est assez pénible  comme situation. Mais, au final, il n’y a vraiment pas de raison de paniquer. Voici donc quelques astuces qui pourront aider à la récupération des données sur un disque dur endommagé.

Généralités sur le principe de fonctionnement d’un disque dur

Le disque dur est l’un des périphériques de stockage magnétique de l’ordinateur. Les plateaux concentriques qui le composent servent à stocker les données sous forme de bits. Les données sont de ce fait inscrites sous la base binaire (0 et 1). D’une manière générale, leur capacité de stockage varie en fonction du nombre de leurs plateaux ferromagnétiques. Aussi, le nombre de tours par minute de cesdits plateaux définit la vitesse de lecture. Concernant l’écriture et la lecture, des têtes de lecture tantôt magnéto résistive, tantôt inductive, flottent sur un coussin d’air au-dessus des plateaux. L’écart entre ces deux composants est si moindre qu’un simple grain de poussière en altérerait le bon fonctionnement du disque dur, d’où la perte des données et même la destruction totale du périphérique. Lorsqu’il s’agit de disque dur, il ne faut cependant pas oublier que l’ensemble têtes de lecture et plateaux ne peuvent communiquer avec la carte mère sans l’intermédiaire de la carte électronique. Cette dernière sert aussi d’interface pour le système d’exploitation et assure ainsi la corrélation entre ces trois blocs bien distincts. Consultez récupération de données sur disque dur à Paris pour de plus amples informations sur le sujet.

Les types de dysfonctionnements d’un disque dur

Avant que les fichiers, notamment les données sensibles, ne disparaissent partiellement ou totalement, trois sortes de pannes physiques peuvent se présenter. En premier lieu, il se peut que le disque dur ne tourne plus du tout. Cela est dû à une défaillance de la carte électronique qui fait office de pilote. Dans le pire des cas, c’est quasiment le moteur intégré au disque qui est hors d’usage pour de bon. Dans certains cas de figure, le disque peut tourner un moment pour s’arrêter brusquement. Si ce genre de panne arrive, il est préférable de ne pas faire la récupération donnée disque dure, soit même, au risque d’aggraver le problème. En second lieu, il arrive que le gestionnaire de périphérique ne parvienne pas à reconnaître le disque dur. Ce problème vient du fait que les têtes de lecture sont mal positionnées. Dans ce cas, le disque émettra un signal en guise d’avertissement. Enfin, si des secteurs du disque dur sont endommagés, des erreurs de copie peuvent survenir.

 La récupération des données proprement dite en quelques étapes

Si une partition du disque dure ne peut être ouverte correctement, la solution réside dans l’utilisation d’un logiciel de récupération. Ce dernier permet en effet d’accéder aux données pour pouvoir les copier par la suite sur un autre support amovible. Il faudra tout de même noter que parfois certains fichiers sont irrécupérables dans la mesure où ceux-ci sont corrompus définitivement.  Actuellement, la méthode la plus utilisée est la création d’images de la partition tant qu’elle est en bon état. Cela évite de recourir à la première méthode citée précédemment. Cependant, la meilleure solution est de s’adresser à des professionnels pour effectuer la récupération donnée disque dur Paris.

Les précautions à prendre pour éviter tous les risques de perte de données

L’utilisation d’un disque dur nécessite quelques gestes pratiques pour garantir une bonne conservation des données. Afin de prendre soin du matériel, la première précaution à prendre est d’éviter tous chocs susceptibles de l’endommager. Pour ce faire, il faut s’assurer que le disque dur en question soit bien fixé au boîtier afin qu’il ne soit pas secoué par les vibrations engendrées par le ou les ventilateurs en marche. En d’autres circonstances, l’installation d’un bon antivirus, mis à jour régulièrement, peut réduire les risques. Cependant, il est plus prudent de vérifier si le pare-feu est activé pour une double protection. Il faut également savoir que si le disque dur est trop surchargé, les données peuvent se perdre quand même. A défaut de ne pas être capable d’effectuer ces manipulations, la solution la plus simple est de sauvegarder ses données sur un autre périphérique. Aussi, des services en ligne comme le « Cloud » sont disponibles gratuitement pour le stockage des données. Enfin, l’installation d’un logiciel de récupération donnée informatique peut toujours servir en cas d’urgence.

 

Publié le
Catégorisé comme Divers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *