Retranscription audio : conseils pour choisir un bon logiciel

Retranscription
La transcription audio est une tâche souvent fastidieuse qui demande du temps et une bonne capacité d’écoute. Pour transcrire correctement à l’écrit ce qui se dit à l’oral et obtenir un contenu de qualité, il est essentiel d’être bien équipé, en utilisant entre autres un logiciel performant. Voici donc les critères de choix à retenir qui vous aideront à trouver celui qu’il vous faut.

La vitesse du convertisseur

La vitesse du convertisseur est l’un des critères essentiels à prendre en compte au moment de choisir un logiciel retranscription audio. En effet, il est utile de rappeler que la rapidité est l’une des qualités les plus recherchées chez un transcripteur audio. Pour répondre à l’attente du client et produire le contenu souhaité, il est donc important d’utiliser un logiciel capable de réaliser le travail de transcription dans les meilleurs délais. Aujourd’hui, la vitesse du convertisseur audio est variable, et bien évidemment, les meilleurs supports sont ceux qui effectuent le travail automatiquement et le plus rapidement possible. À titre indicatif, pour une heure d’enregistrement audio, le temps de travail idéal doit être inférieur à une heure. Par ailleurs, même si le logiciel est rapide, vous devez tout de même tenir compte de la qualité de vos enregistrements. Plus la qualité de la bande sonore est mauvaise, plus la vitesse de travail sera lente. Par conséquent, les fautes sont susceptibles d’être nombreuses. En plus du travail fourni par le logiciel, vous serez amené à effectuer des vérifications régulières.

Les outils et les options mis à disposition

Aujourd’hui, de plus en plus de développeurs produisent des logiciels de plus en plus performants. L’objectif est de faire en sorte que le travail se fasse de manière automatique, sans négliger la qualité du texte produit. Pour trouver le support idéal, il est donc important de prendre le temps de relever les différents outils ainsi que les options mis à votre disposition. Bien évidemment, tout logiciel de retranscription audio dispose d’un lecteur audio qui prend en charge votre bande sonore. Vérifiez avant tout la liste des formats audio et vidéo compatibles. Pour vous aider à réaliser le travail dans les meilleurs délais, il est tout à fait possible de reporter les commandes de lecture sur les touches de votre clavier. À titre indicatif, sur certains logiciels, le raccourci F9 lance la lecture du fichier audio, la touche F4 sert à stopper la lecture, et les touches F7 et F8 sont réservées à l’avance ou au retour rapide. Il est également important de vérifier si le logiciel est en mesure de régler la vitesse de lecture, afin d’améliorer la compréhension des passages qui ne sont pas suffisamment clairs et audibles. Une reprise de la lecture une seconde avant la pause est également pratique, ainsi que la détection automatique du timecode. En ce qui concerne le contenu texte produit, sachez que certains logiciels proposent un système de ponctuation avancée. Les transcriptions générées par le dispositif de reconnaissance vocale placent directement les points et les virgules. À ces options de plus en plus recherchées s’ajoutent le vérificateur d’orthographe ainsi que le système d’identification du locuteur qui crée un nouveau paragraphe à chaque changement de locuteur.

La précision

Le niveau de précision est également un critère décisif dans le choix d’un logiciel de transcription audio. Vous avez certainement remarqué que certains systèmes de synthèse vocale n’offrent pas toujours un bon niveau de précision. Il arrive souvent que la voix des différents intervenants soit noyée dans des bruits de fond, sans compter les échos produits par les haut-parleurs lorsque ces derniers utilisent un micro. Il s’agit notamment des bandes-son enregistrées dans le cadre d’une conférence ou d’une réunion. Certains d’entre eux ont même des accents ; ce qui rend le travail encore plus fastidieux. Pour réussir la transcription de ce type de fichier audio, l’utilisation d’un logiciel présentant un excellent niveau de précision est indispensable. Aujourd’hui, de plus en plus de logiciels sont en mesure de réduire ces bruits d’arrière-plan, afin d’améliorer la qualité de la bande sonore, et faire en sorte que les propos de la personne qui prend la parole soient parfaitement audibles. En cas de besoin, certains supports prévoient même des balises dédiées pour les bruits instantanés, de courte durée ou qui interviennent entre les mots prononcés par la personne qui prend la parole. Ces rappels seront automatiquement intégrés dans le contenu texte à produire. Pour vérifier le niveau de précision du logiciel, il ne faut pas non plus oublier de vérifier le nombre de langues prises en charge.

Le coût et la fiabilité du logiciel

Il est vrai qu’aujourd’hui, plusieurs logiciels sont disponibles gratuitement, et permettent de réaliser le travail de retranscription en toute simplicité. Sachez toutefois que sur ce type de formule, seules les fonctionnalités de base sont accessibles, et les options avancées sont payantes. Une telle offre convient donc aux utilisations ponctuelles. En revanche, si vous êtes à la recherche d’un logiciel à usage professionnel, il serait préférable d’investir dans une plateforme payante proposant une variété d’options et de fonctionnalités qui facilitent le travail de retranscription audio. Vous avez ainsi le choix entre les abonnements mensuels ou les paiements à la minute ou par heure d’enregistrement. La confidentialité des données est également un critère important qu’il ne faut pas négliger. Les clients sont en effet à la recherche de transcripteurs qui garantissent la protection et la sécurité des informations contenues dans les bandes-son. Il est donc essentiel de choisir un logiciel fiable et qui ne risque pas de divulguer les données à des tiers. 

Publié le
Catégorisé comme Divers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *