4 questions à se poser avant d’acheter un nouveau tapis

tapis

Publié le : 25 novembre 20216 mins de lecture

Nombreux sont ceux et celles qui hésitent à se procurer un tapis. Bien souvent, cela est dû soit à la crainte de commettre une erreur de goût, soit à des questions de choix ou d’entretien. Même les plus courageux doivent faire face au dilemme que soulève la très grande variété de tapis présents sur le marché. Il est donc opportun de savoir s’y prendre et de se poser les bonnes questions au moment d’acquérir son tapis.

1. Quelles dimensions de tapis choisir ?

Il ne fait aucun doute que l’idéal pour vous est d’avoir un tapis sur mesure. D’ailleurs, la taille est le premier critère que vous devez prendre en considération lors de votre choix, bien avant le type de broderie. Si le tapis est destiné au salon, sa longueur doit être au minimum égale à celle de votre canapé. S’il s’avère que sa destination est plutôt la salle à manger ou la chambre, plusieurs éléments doivent être pris en compte. En effet, dans le premier cas, il est important que le tapis soit plus grand que la table qui doit être posée dessus. Vous devez prévoir un débordement allant de 50 à 60 centimètres de chaque côté. Cela permet de conserver à la fois la table et les chaises (même dégagées) sur le tapis. Si vous prévoyez l’installer dans une chambre (sous un lit), votre tapis doit être plus grand que votre lit. Généralement, il est recommandé de prévoir un débordement qui atteint un minimum de 60 centimètres de chaque côté du meuble.

Désormais, les tendances ont changé. Pour être dans la modernité, optez simplement pour un tapis qui déborde seulement sur le devant et les pieds. Quoi qu’il en soit, évitez d’acheter un tapis trop grand si vous disposez d’une petite pièce, sauf si votre but est de cacher un défaut au niveau du sol. De la même manière, un tapis trop petit n’est pas souhaitable dans les grands espaces.

Nous vous recommandons : 5 questions à se poser avant d'acheter un nouveau canapé

2. Quel type de textiles peut être privilégié ?

Différents textiles peuvent être utilisés pour confectionner les tapis. Très souvent, on est amené à choisir entre :

  • les matières ou fibres synthétiques ;
  • les matières naturelles (majoritairement d’origine animale) ;
  • les matières issues des végétaux.

En parlant de matières synthétiques, on distingue souvent le polyester, le polypropylène et l’acrylique. Ils ne proviennent ni de l’artisanat ni de designers. Les tapis faits avec ce genre de fibres sont plus adaptés aux endroits très fréquentés de la maison, comme le salon et la cuisine. Ils apparaissent également comme la solution idéale pour les familles avec plusieurs enfants. Néanmoins, il faut garder à l’esprit qu’ils sont moins chaleureux et moins confortables. Les matières naturelles quant à eux englobent les éléments telles que la laine, le cuir et le coton. Certes, les tapis en matières naturelles sont plus chers, mais ils ont aussi des caractéristiques intéressantes. Lorsque le genre de tissus utilisé est du coton, vous pouvez installer le tapis dans une zone de passage ou dans une pièce humide. Quand il est plutôt question de laine, votre tapis peut aussi vous servir d’isolant thermique et phonique (de quoi améliorer l’ambiance de votre pièce). Enfin, les matières issues de végétaux comme le lin, le bambou et le sisal sont très tendance.

3. Quel style de tapis s’offrir ?

Vous n’êtes pas obligé d’acquérir des tapis de grands créateurs pour produire un bon résultat dans votre pièce de vie. Néanmoins, il est vrai que certains modèles sont plus confortables et plus attractifs que d’autres. Ainsi, lorsque votre objectif est d’avoir du chic et tendance, les créations originales constituent un choix plus qu’évident. Cependant, si vous êtes un peu moins regardant sur l’origine du tapis, vous pouvez aisément trouver des styles de tapis assez intéressants. La majeure partie du temps, cela dépend de la présentation de votre salon (ou de la pièce) et du style de décoration adopté pour les différents éléments qui la composent. En dehors des tapis design et originaux, d’autres modèles comme les tapis graphiques jouissent d’un grand attrait. Le tout est de savoir s’y prendre. En outre, vous devez savoir si vous désirez un tapis capable d’apporter une touche encore plus personnelle à la pièce ou simplement un modèle en harmonie avec votre décoration. Il ne suffit pas d’acquérir un tapis de designer, il faut plus voir cet achat comme un investissement à long terme et bien analyser ses besoins.

4. La facilité de nettoyage doit-elle être prise en compte ?

Qu’il soit issu d’un atelier d’artisans ou de l’industrie, vous devez dès le départ penser au niveau de difficulté que peut poser son nettoyage. En fonction du lieu où il doit être installé, votre tapis doit être facile à nettoyer. Par exemple, lorsque le salon ou la salle à manger constitue sa destination, il est beaucoup plus judicieux d’opter pour un tapis facile à nettoyer. Dans ce registre, les tapis synthétiques semblent les plus faciles à entretenir.

Plan du site